Site internet de la Ville d'Hermanville-sur-mer

Travaux d'effacements des réseaux aériens


Les réseaux électriques et téléphoniques aériens sont aujourd'hui considérés comme une pollution visuelle. Le mise en valeur du cadre de vie étant une préoccupation majeure des élus, c'est tout naturellement que toutes les collectivités du Calvados se rapprochent du SDEC Energie afin d'envisager des travaux d'effacement.


Travaux d'effacements des réseaux aériens
Chaque année, nombreuses parmi les 720 collectivités adhérentes du département (communes et intercommunalités) sont celles qui déposent un projet d'enfouissement de leurs lignes aériennes. Ainsi, c'est plus d'une centaine de projets d'effacement coordonnés des réseaux qui sont retenus et programmés, représentant environ une cinquantaine de kilomètres de réseaux basse tension, d'éclairage public et de télécommunication, sans oublier le déploiement du réseau de la fibre optique.

Pour bénéficier de ces travaux d'enfouissement de leurs réseaux, les collectivités sont dû solliciter une inscription au programme annuel voté par le bureau et le comité syndical. Elles peuvent aussi demander une inscription au titre du programme complémentaire quand certaines communes décident de reporter leur projet.

Dans un premier temps, le syndicat propose un montant estimatif des travaux souhaités. Celui-ci permet ainsi aux communes de présenter et de faire approuver avant toute réalisation les modalités financières à son conseil municipal. C'est seulement après la réception de la délibération et du dossier complet des travaux envisagés signifiant leur accord que le SDEC Energie engage la concrétisation de ce projet.

Les aides au financement des travaux dépendent du type de réseau à dissimuler, électrique et/ou téléphonique, et du classement de la commune concernée, B2 pour Hermanville-sur-Mer. Cette catégorie entend les communes possédant plus de 2000 habitants. Pour celles-ci, la participation du SDEC Energie peut atteindre 50 % du montant des travaux hors taxes.

Pour l'année 2014, le coût au mètre linéaire d'un effacement de réseaux s'élevait aux alentours de 440 €. Pour bénéficier de ces participations financières, tous ces travaux ne peuvent être réalisés exclusivement que sur les espaces et les voiries publiques des communes.

La commune d'Hermanville-sur-Mer possédait dans ses lieux urbanisés avant 1970, un réseau aérien conséquent alliant de la haute et basse tension, de l'éclairage public et de la téléphonie. Ce n'est pas le cas dans les nouveaux quartiers qui ont eu, dès leur construction, l'ensemble de leurs réseaux enterrés.

Dans le but de mutualiser les travaux, nous avons toujours tenté d'associer les travaux d'effacements quand cela était possible ou nécessaire, avec des réfections de réseaux d'eaux usées et/ou d'eau potable et parfois des réfections de voirie.

Ainsi de 1996 à 2013, c'est un linéaire de 5.703 kilomètres de réseaux aériens que nous avons réussi à faire effacer du paysage communal. L'ensemble représente un investissement total de 1 161 000 €.

Malgré cela, nous avons conscience qu'il reste encore beaucoup à faire. Voilà pourquoi, nous poursuivrons nos efforts jusqu'à ce que plus aucun réseau aérien n'existe sur l'espace public communal.

Lors de la Commission Locale de l'Energie de novembre organisée par le SDEC Energie, nous avons déposé plusieurs dossiers pouvant être retenus dès 2015 et en 2016 ; la rue d'Angerville, le quartier des Blancs Bois et la rue du Pré de l'Isle. Nous aurons l'occasion de vous informer de leur réalisation.