Site internet de la Ville d'Hermanville-sur-mer

S.I.A.E.P. (Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau Potable)


Le syndicat d’alimentation en eau potable regroupe les communes de Colleville Montgomery et d’Hermanville-Sur-Mer. La population desservie est de 4 979 habitants. Les représentants de la commune d'Hermanville sur mer sont :
Titulaires :
* Jean-Paul FANET
* Marc BENICHON
Suppléant :
*Pierre SCHMIT


Le service est exploité en affermage. Le délégataire est la société VEOLIA EAU en vertu d’un contrat et de ses avenants ayant pris effet le 29 mai 2000. La durée du contrat est de 12 ans et 1 mois. Il a pris fin le 30 juin 2012.


ANALYSE DES EAUX 11 JUILLET 2017

11_07_2017.pdf 11 07 2017.pdf  (44.95 Ko)

PRESTATIONS ASSUREES DANS LE CADRE DU SERVICE

Les prestations confiées à la société VEOLIA EAU sont les suivantes :

*Gestion du service, application du règlement du service, fonctionnement, surveillance et entretien des installations, relevé des compteurs.

*Gestion des abonnés, accueil des usagers, facturation, traitement des doléances clients.

*Mise en service des branchements.

*Entretien des canalisations inférieures à 12m, de l’ensemble des ouvrages, des branchements, des canalisations, des captages, des clôtures, des compteurs, des équipements électromécaniques, des forages, des ouvrages de traitement, des poteaux incendie, du génie civil.

*Renouvellement des accessoires hydrauliques, des branchements, des clôtures, des huisseries, portes, portails et fenêtres, des compteurs, des équipements de traitement, des équipements électriques, électroniques et informatiques, des équipements électromécaniques.

*Prestation particulière maintien d’un rendement minimum de réseau de 77%, récupération pour la collectivité de la TVA des investissements.

*Gestion des abonnés le traitement des doléances clients.

*Renouvellement des canalisations, des captages, des forages et du génie civil.

*Entretien des points de distributions publics.

Il existe une convention d’import/export avec la commune de Lion sur mer depuis 2006 pour 5 ans pour la fourniture d’eau potable dans la limite de 400m.

INDICATEURS TECHNIQUES

Abonnés
Nombre d’abonnés domestiques : 2 796 en 2011 contre 2 638 en 2010, soit une hausse de 5.99%

Points de prélèvements
- forage en nappe souterraine à Colleville Montgomery – La Croix Vautier : prélèvement de 137 370m3 avec un débit normal de 25m3/h contre
- 137 370 m3 en 2010 soit une baisse de 0.12%.
- forage en nappe souterraine à Hermanville-Sur-Mer – La Grande Epine – prélèvement de 185 497m3 avec un débit normal de 70m3/h contre
- 219 954 m3 en 2010 soit une baisse de 15.67%.
soit un total de prélèvements de 322 704 m3 en 2011 contre 357 324 m3 en 2010 une baisse de 9.69 %

Volume mis en distribution et vendu aux abonnés
318 206 m 3 en 2011 contre 349 188 m3 en 2010, soit une baisse de 8.87%.
Volume consommé
272 991 m 3 en 2011 contre 269 535 m3 en 2010, soit une hausse de 1.28 %.
La consommation moyenne par abonnement domestique est de 98 par an, contre 102 m3 en 2010, 97 en 2009 et 104 en 2008.
Longueur du réseau hors branchements en km
65.8 kms en 2011 contre 64 kms en 2010 soit une augmentation de 2.80%.

Qualité de l’eau
Les données relatives à l’eau distribuée définies par le code de la santé publique sont indiquées dans le rapport établi et transmis à la DDASS sur 26 prélèvements réalisés.
Taux de conformité analyses bactériologiques officielles DDASS : 100%
Taux de conformité analyses physico-chimiques officielles DDASS : 100%
Branchements en plomb avant compteur
Nombre de branchements en plomb changés en 2011 : 3
Reste 133 branchements à changer soit 5% du total des branchements.
Protection des ressources en eau
Indice d’avancement de la protection de la ressource en eau : 40 % calculé en tenant compte des volumes annuels produits ou achetés à d’autres services publics d’eau potable.

Performance du réseau
* Rendement du réseau de distribution (consommations comptabilisées + exportations + estimations consommations sans comptage + volume de service) / (volume produit + exportation)

2007 2008 2009 2010 2011
Rendement du réseau de distribution en % 83.7 % 86.2 % 75.8 % 77.3 % 86.0 %
La définition du rendement a changé à partir des valeurs de l’année 2007.

* Indices des volumes non comptés (estimation consommations sans comptages + volume de service + pertes) / longueur du réseau hors branchements.
2007
2008
2009
2010
2011
Indice linéaire des volumes non comptés en m3/km/j
2.4
2.3
4.0
3.4
1.9
* Indices linéaire de pertes en réseau (perte/longueur du réseau hors branchements)
2007
2008
2009
2010
2011
Indice linéaire des volumes non comptés en m3/km/j
2.4
2.3
3.7
3.4
1.9

* Indices linéaire de consommation (consommations comptabilisées + exportations consommations sans comptage + volume de service) / (365* longueur de réseau hors branchements)
2007
2008
2009
2010
2011
Indice linéaire de consommation m3/km/j
12.4
12.5
11.5
11.5
11.4
Seuil de rendement (%)
67.5%
67.5%
67.3%
67.3%
67.3%

INDICATEURS FINANCIERS GENERAUX

Les recettes d’exploitation
La recette d’exploitation résultant du prix du service de l’eau potable s’élève à :
Pour la collectivité : 88 693 € en 2011 contre 83 236 € en 2010 soit une hausse de 6.56%
Pour l’exploitant : 355 193€ en 2011 contre 323 125€ en 2010 soit une hausse de 9.92 %.
L’état de la dette
L’état de la dette au 31 décembre 2011 fait apparaître les valeurs suivantes :
Encours : 4 379.98 € en 2011 contre 8 515.95 € en 2010.
4
Annuité (capital + intérêt) de l’année en cours : 4 638.41 € en 2011 dont 502.44€ en intérêts et 4 135.97 € en capital.

PRIX DU SERVICE DE L’EAU POTABLE

Le prix du service comprend :
Une partie fixe ou abonnement
Une partie proportionnelle à la consommation d’eau potable.
Exemple de facture d’un usager consommant 120m3 (valeurs au 1er janvier de chaque année)
Année
Exploitant
en €
Collectivité
en €
Redevance en €
Total HT
en €
2011
146.21
39
62.42
247.63
2012
150.98
39
62.42
252.40
Au total, un abonné domestique consommant 120m3 paiera 266.28 €TTC, soit une moyenne de 2.19 € TTC/m3, +1.93% par rapport à 2010.

QUALITE DE l’EAU

Aucun dépassement des exigences de qualité n’a été relevé en 2011.
L’eau distribuée par le syndicat présente un potentiel de dissolution du plomb élevé.
Deux unités de distributions ont été définies par le SIAEP.
L’unité de distribution « bourgs » alimentée par la station de production TTP Grande Epine et l’unité de distribution « Plages » alimentée par la TTP Croix Vautier (correspondant soit à l’eau du forage de la Croix Vautier seul, soit en été au mélange des eaux des forages de la Croix Vautier et de la Grande Epine).
En 2011 l’eau de la zone de distribution était de bonne qualité. La désinfection est assurée par un traitement aux Ultra-Violets. En cas d’anomalie, la chloration de secours est en service.
Les eaux sont dures (calcaire).
Les teneurs en nitrates sont restées inférieures à 50mg/l (limite de qualité) avec des moyennes de 34.10 mg/l et un maximum de 35.10.
Aucun dépassement de la limite de qualité de 0.1 ug/l en pesticides n’a été relevé.

Résultats analyses

26_08_2014.pdf 26 08 2014.pdf  (67.01 Ko)
29_09_2014.pdf 29 09 2014.pdf  (67.33 Ko)
20_10_2014.pdf 20 10 2014.pdf  (67.3 Ko)
20_10_2014_1.pdf 20 10 2014.pdf  (67.3 Ko)